Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

Nos conseils
Banniere 172 promotion
Les Conseils Immobiliers de Cushman & Wakefield

Quels sont les aménagements du Grand Paris ?

Première destination touristique mondiale, première concentration de chercheurs à l’échelle internationale, population étudiante importante, accueil de nombreux événements sportifs internationaux, 5e PIB des métropoles mondiales… Paris et sa région collectionnent les distinctions ! Pour maintenir son attractivité, la métropole de Paris organise dès à présent l’aménagement de ses territoires pour les dizaines d’années à venir. Quels sont donc les projets du Grand Paris ?


Construire une ville durable

Imaginé en 2007 par Nicolas Sarkozy, alors président de la République, le Grand Paris doit relever plusieurs défis pour améliorer :

  • Le cadre de vie des habitants avec la construction de nouveaux logements ;
  • Les déplacements et les transports ;
  • Le développement économique avec, à la clé, la création d’emplois.

En 2016, Paris, les 123 communes des trois départements limitrophes des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne ainsi que 7 communes de l’Essonne et du Val-d’Oise se sont réunis pour créer la Métropole du Grand Paris. Aujourd’hui, environ 88 % de la population de l’agglomération parisienne vivent dans le Grand Paris.


Le Grand Paris Express, le projet d’aménagement du siècle !

Plus grand projet d’aménagement urbain européen, le Grand Paris Express sera bientôt le nouveau métro de l’agglomération parisienne. Son objectif : faciliter les déplacements en transport en commun en l’Île-de-France, relier entre eux les territoires du Grand Paris sans devoir passer par Paris intra-muros, réduire les embouteillages. Ce métro automatique desservira les grands pôles d’activité : La Défense, l’aéroport d’Orly et celui de Roissy-Charles de Gaulle, le parc des expositions de Villepinte, le plateau de Saclay, la gare TGV de Massy-Palaiseau…

Avec ses 4 nouvelles lignes de métro, le Grand Paris Express va transformer profondément le réseau de transport en commun avec soixante-huit nouvelles gares et deux cents kilomètres de lignes. Le premier tronçon, qui desservira les sites olympiques, sera livré en 2024 pour les Jeux olympiques.

Nouvelle colonne vertébrale de l’agglomération parisienne, le Grand Paris Express va redessiner l’aménagement de la Capitale et de sa banlieue et décloisonner les territoires.


De grands projets architecturaux

En octobre 2016, la Métropole du Grand Paris lançait l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » considéré, par Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, comme « le plus grand concours européen d’architecture et d’urbanisme ». Cet appel a pour objectif de donner une nouvelle vie à des friches, des terrains ou des bâtiments abandonnés sur l’ensemble du territoire de la métropole. D’ailleurs, face à la pénurie de logements dans la Capitale et sa périphérie, les projets vont permettre de fournir environ 14 300 nouveaux logements dont plus de la moitié sera située à proximité des gares du Grand Paris Express. En octobre 2017, 51 projets ont été sélectionnés comme :

  • La transformation du fort de Romainville aux Lilas en logements, musée de la Résistance et résidence étudiante ;
  • La transformation en une école du numérique de la Tour H de l’ancien hôpital de Louise-Michel à Courcouronnes complétée par une résidence intergénérationnelle comprenant, entre autre, une crèche ;
  • La reconversion de l’usine EIF à Montreuil avec un tiers-lieu, des espaces de coworking ;
  • La reconversion des friches industrielles de Vitry-sur-Seine grâce au projet LinkCity, à proximité d’une des nouvelles gares du Grand Paris Express, avec la création de plus de 200 logements étudiants ;
  • La restauration de la Maison du Peuple à Clichy-la-Garenne avec un espace dédié à la présentation permanente des collections du Centre Georges Pompidou…

En augmentant l’offre de logements sur l’ensemble de l’agglomération parisienne, tous ces appels à projet sont donc des coups de pouce pour le secteur immobilier francilien.

D’ailleurs, à la suite du succès de la première édition de « Inventons la Métropole du Grand Paris », le président de la Métropole du Grand Paris a lancé un nouvel appel à projets en mai 2018 pour 30 sites dont l’école d’architecture de Nanterre, l’école Louis-Lumière à Noisy-le-Grand, l’ex-site BHV à Alfortville, le site de la Faïencerie de Bourg-la-Reine… Le mot-clé de cet appel est l’innovation : anticiper les besoins des usagers, préparer la transition énergétique, proposer une vision architecturale à la fois innovante et respectueuse de l’identité des territoires.


Créer des dynamiques territoriales

Pour générer des dynamiques locales, un outil de programmation et de planification a été défini dans la loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris : le CDT, contrat de développement territorial. Passé par l’État et les collectivités territoriales, le CDT organise, entre autre, le développement économique, l’urbanisme, la protection de l’environnement et les transports à l’échelle des territoires. L’enjeu est de rééquilibrer l’ensemble de la métropole et favoriser son développement.

Seine – Défense, Paris Saclay, Grand Orly, Le Bourget « Pôle d’excellence aéronautique » : la majeure partie des 12 CDT signés en 2017 sont situés à proximité de l’une des 68 gares du Grand Paris Express ou des principaux pôles de compétitivité.


Le Grand Paris en chiffres

L’aménagement du Grand Paris est un projet urbain de très grande ampleur, tant à l’échelle nationale qu’à l’échelle européenne. Quelques chiffres-clés permettent de mieux percevoir l’importance de ce programme :

  • 200 kilomètres de nouvelles lignes de métro avec le Grand Paris Express ;
  • 28 milliards d’euros pour l’aménagement de ces nouvelles lignes de métro ;
  • 2024, date prévue de livraison du Grand Paris Express ;
  • 131 communes membres de la Métropole du Grand Paris ;
  • 7,2 millions d’habitants ;
  • 81 sites à aménager dans le cadre de l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris ».


Les acteurs de l’aménagement du Grand Paris

Outre la Métropole du Grand Paris, d’autres acteurs interviennent dans l’aménagement du Grand Paris :

  • La mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris ;
  • Grand Paris Aménagement, opérateur foncier et aménageur urbain ;
  • L’atelier international du Grand Paris ;
  • Le syndicat mixte Paris Métropole, regroupement de toutes les collectivités locales de l’agglomération  parisienne ;
  • La Société du Grand Paris, maître d’ouvrage pour la réalisation du Grand Paris Express ;
  • L’État.

Avec tous ces chantiers d’ores et déjà en route sous l’impulsion de l’arrivée des Jeux Olympiques de 2024, la capitale française est en passe de vivre une profonde restructuration, dont les objectifs sont de faciliter la vie de ses habitants et de rendre la métropole plus attractive.