Les visites d'immeubles continuent dans le respect des protocoles de sécurité. Protocole de visite >

Pour toutes informations : Écrivez-nous

Les visites d'immeubles continuent dans le respect des protocoles de sécurité. Protocole de visite >

Pour toutes informations : Écrivez-nous

Actualité

Immobilier de bureaux en Île-de-France : chiffres et tendances du marché en 2021


Difficile de comparer 2020 avec 2021 tant l'impact de la crise sanitaire a bouleversé nos repères sur un marché immobilier des bureaux en Île-de-France ... A mi-parcours de l'année 2021 qui aura connu un confinement plus court et moins contraignant que celui de 2020, le volume de demande placée s'élève à près de 766 000 m², en progression de 14% d'une année sur l'autre. Point positif, le nombre de signatures affiche une hausse significative, de l'ordre de 22% avec plus de 1 300 transactions actées au 1er semestre 2021.

La reprise du marché s'articule de façon différente selon les secteurs géographiques de l'Île-de-France : petites et moyennes surfaces dynamisent le marché parisien alors que, du côté des grands volumes, le Croissant Ouest, La Défense et la Deuxième Couronne concentrent l'essentiel des réalisations du semestre. Dans ce contexte de rétablissement progressif du marché des bureaux, nous confirmons notre projection d'une demande placée à fin 2021 de l'ordre de 1,5 à 1,7 million de m²v; elle pourrait renouer avec les 2 millions de m² en 2022 , sous réserve d'une reprise économique telle qu'annoncée (5% en 2021 et 4% en 2022) et de l'absence de tout nouveau confinement.

Accélération des transactions ... Ralentissement de la hausse de l'offre !

En parallèle de cette accélération des transactions, l'offre immédiate de bureaux a conservé une trajectoire haussière ; elle dépasse désormais le seuil symbolique des 4 millions de m², soit un taux de vacance de 7,1%.

Notons que si hausse il y a, elle se fait sur un rythme nettement plus mesuré : +9% au cours du 1er semestre 2021 à comparer à +36% en 2020. Sans grande surprise concernant l'Île-de-France, la situation de l'offre est très contrastée selon les secteurs avec, d'un côté Paris, (846 000 m²) et la Deuxième Couronne (956 000 m²) autour de 5% de vacance, la Première Couronne qui affiche un taux de vacance moyen de 9,4% (4,5% à l'Est mais 14,7% dans le Nord), et, de l'autre, La Défense et le Croissant Ouest désormais fixés autour de 12%.

Bon à savoir

Notre recensement de l'offre à 12 mois révèle un volume additionnel de plus de 2 millions de m², dont 283 000 m² à La Défense et près de 463 000 m² dans le Croissant Ouest. Ces deux secteurs devraient donc voir leur taux de vacance augmenter à moyen terme ; dans la Capitale, cet effet haussier est moins prononcé (un peu plus de 713 000 m²) alors que la demande repart (300 000 m² placés au 1er semestre 2021).

Traditionnellement variable d'ajustement entre le niveau de l'offre et des transactions, les valeurs locatives de transaction de bureaux en Île-de-France font preuve d'une grande résilience.

Le prime affiche des tendances contrastées mais logiques entre une augmentation sur le QCA (915 €/m²/an), des corrections de l'ordre de 5% à 7% à La Défense et sa périphérie et en Première Couronne Sud, des secteurs où l'offre est conséquente. Les loyers de première main (surfaces neuves ou restructurés) sont globalement stables alors que les bureaux de seconde main affichent une baisse marginale de 2%, une moyenne qui masque des écarts significatifs entre un recul de 12% en Deuxième Couronne Sud et une hausse de 17% à Paris 12-13ème.

L'écrêtement des valeurs locatives parisiennes est relativement limité : 3% dans le QCA (630 €/m²/an), et 8% dans les 5-6-7ème arrondissements (560 €/m²/an). L'ensemble de ces loyers est encore très largement accompagné, de l'ordre de 23% à l'échelle de l'Île-de-France (données glissantes sur les 12 derniers mois). Là encore les écarts sont assez marqués : entre 13% et 16% à Paris QCA & Centre Ouest et les arrondissements du Sud, entre 22 et 23% à Neuilly-Levallois & la Boucle Sud, 30% à La Défense.

Les Clés du Marché Bureaux Île-de-France - T2 2021

Le volume de demande placée s'élève à près de 766 000 m², en progression de 14% d'une année sur l'autre. La reprise est donc bien là mais le chemin reste encore long pour revenir aux niveaux moyens des années d'avant Covid. Points positifs, le nombre de signatures affiche une hausse significative, et tous les segments de surfaces passent le cap des six premiers mois en croissance … Retrouvez l'analyse et tous les indicateurs-clé du marché de l'immobilier de Bureaux en Île-de-France.


Le marché de l'immobilier de bureaux en Ile-de-France évolue continuellement. Ne manquez rien de l'actualité en vous inscrivant dès maintenant à notre newsletter The Office : la newsletter des Décideurs immobiliers inspirés.👇