Télétravail + Flexibilité = Moins de m² de bureaux Calculez vos économies de surface >

Pour toutes informations : Écrivez-nous

Télétravail + Flexibilité = Moins de m² de bureaux Calculez vos économies de surface >

Pour toutes informations : Écrivez-nous

Actualité

Transactions Ile de France T3 2022


Découvrez les chiffres du marché de bureaux à la location ou à la vente en Ile de France. Ce troisième trimestre a été très positif. On note 1,48 M de m² au cumul T1-T3 2022 (+20% /T1-T3 2021). Une perspective d’atterrissage 2022 entre 2,1 et 2,2 M de m². Il ya un bon rythme de la demande placée, avec une dynamique trimestrielle continue depuis le début de l’année (459 900 m² placés au T3 2022, +11% /T3 2021). Le marché des petites surfaces reste solide (+13% en un an). On note un vrai rebond sur tous les segments et un retour des très grands mouvements, avec 3 signatures > 25 000 m².

Les entreprises privilégient l’hypercentralité : près de la moitié des surfaces signées dans Paris ; forte dynamique QCA mais aussi hors QCA. La tension sur les valeurs faciales se poursuit à Paris, La Défense et Neuilly. Perspectives stables en périphérie, avec un risque de correction en 1ère Couronne Nord. En ce qui concerne la demande placée, son bon niveau n’enraye pas la montée de l’offre immédiate avec un niveau record de 4 M de m² disponibles ! On remarque un recul sensible du stock de petites surfaces, mais forte augmentation pour les grands gabarits sous l’effet de la poursuite des livraisons.

La 2nde main continue néanmoins de représenter un peu plus de 70% du volume offreur existant. On note une forte disparité des taux de vacance : un marché d’opportunités pour les utilisateurs dans les localisations de la proche périphérie, mais de réelles tensions dans la capitale. 1 M de m² immédiatement disponibles en Première Couronne et dans le Croissant Ouest, en grande partie concentrés en Première Couronne Nord et en Péri-Défense. Plus de 1,2 M de m² sont en chantier supplémentaires, disponibles à l’horizon 2025. Les ¾ localisés sur les secteurs Croissant Ouest et Première Couronne: ralentissement des lancements en blanc en perspective sur les marchés en sur-offre. Ce trimestre est marqué par un recul important de l’offre immédiate sur Paris, a fortiori QCA. O, note de faibles perspectives de renouvellement du stock à Paris : rareté des opportunités de construction/restructuration et niveau élevé des précommercialisations (39% sur les chantiers livrables d’ici 2025, 81% sur les immeubles inaugurés c’ici fin 2022).