Télétravail + Flexibilité = Moins de m² de bureaux Calculez vos économies de surface >

Pour toutes informations : Écrivez-nous

Télétravail + Flexibilité = Moins de m² de bureaux Calculez vos économies de surface >

Pour toutes informations : Écrivez-nous

Conseil

Canicule : Les bons gestes à adopter au travail


Avec des températures qui atteignent des records, beaucoup se demandent comment ils vont faire face à la canicule au travail. Les recherches Google avec les mots clés "trop chaud pour travailler" explosent actuellement. Alors que la température grimpe, les experts invitent les employeurs à privilégier la flexibilité du travail, à assouplir les codes vestimentaires et à prendre en considération les personnes dont le travail est basé à l'extérieur. L'Europe va atteindre plus de 42 degrés dans les prochains jours, il faut donc repenser certaines méthodes de travail.

L'exposition à la chaleur est particulièrement préoccupante pour les employés qui travaillent principalement à l'extérieur, comme les chauffeurs-livreurs, les sauveteurs et les paysagistes.

Mais la sécurité liée à la chaleur concerne également de nombreux employés qui travaillent dans des bureaux. Par exemple, les travailleurs peuvent être exposés à un risque accru d'accidents, comme la chute d'outils ou d'autres équipements, en raison de mains moites et glissantes ou de distractions générales dues à l'inconfort physique.

Canicule au travail, que dit la loi  ?

On parle d’épisode de canicule lorsqu’une vague de chaleur s’étend sur au moins 3 jours consécutifs avec des températures anormalement élevées de jour comme de nuit. Les températures sont jugées en fonction des moyennes régionales, mais on considère globalement qu’il est question de canicule lorsque le mercure dépasse 30° en journée (et 18° la nuit) dans le nord de la France et 35° en journée (et 20° la nuit) dans le Sud.

Si le droit du travail n’explicite pas précisément les seuils de température pour parler de canicule, il prévoit néanmoins l’obligation pour l’employeur de garantir la sécurité et de protéger la santé de ses salariés (article L412-1 du Code du travail). Celui-ci doit notamment :

  • S’assurer de la bonne ventilation des locaux (article R4222-1 du Code du travail) ;

  • Adapter les équipements et les locaux aux contraintes que fait peser la chaleur sur l’organisme et sur les capacités physiques des salariés et donc aux risques pour leur santé et leur sécurité (article R4213-7 du Code du travail) ;

  • Aménager les postes extérieurs et faire en sorte que la tenue de travail et les équipements de protection soient compatibles avec des conditions de fortes chaleurs (article 4225-1 du Code du travail) ;

  • Adoptez des mesures d’évaluation des risques thermiques pour la santé des salariés à l’aide notamment d’un Document Unique d’Évaluation des Risques (article R4121-1 du Code du travail).

Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place ?

1- Aménagez les horaires de travail Si votre activité le permet, faites en sorte d’adapter les horaires de travail à ces conditions de travail extrêmes. Décalez les heures d’arrivée et de départ des salariés pour profiter de plages horaires plus fraîches. Pensez également à augmenter le nombre de pauses pour permettre à vos employés de se rafraîchir régulièrement et de faire baisser leur température corporelle.

2- Mettre de l'eau à disposition de ses employés Pour ne pas se déshydrater, il faut boire beaucoup et régulièrement. Il est important que les collaborateurs aient accès à des carafes ou des fontaines à eau facilement. Il est recommandé de leur autoriser des pauses régulières pour qu'ils puisse se rafraîchir.

3- Gardez la fraîcheur au travail Allumez les ventilateurs ou les climatiseurs pour que les lieux de travail soient confortables et utilisez des stores ou des rideaux pour bloquer la lumière du soleil. Le personnel travaillant à l'extérieur doit porter des vêtements appropriés et utiliser de la crème solaire pour se protéger des coups de soleil.

4- Privilégiez le télétravail Pour les collaborateurs qui le peuvent, se mettre en télétravail les jours de canicule peut être la meilleure solution. En effet, le trajet domicile-travail risque d'être très compliqué pour bon nombre de salariés pendant les périodes de fortes chaleurs.

5- Éteignez le matériel électrique Les installations électriques, additionnées les unes aux autres, sont une source de chaleur inutile. Éteignez donc imprimantes, photocopieurs, machines à café, lampe et postes informatiques non utilisés afin de garder la pièce la plus fraîche possible.