Conseil

Retour en présentiel : Comment donner envie à ses salariés de venir au bureau ?


La gestion de la pandémie de Covid-19 et de ses conséquences est l'un des plus grands défis de notre époque. La joie des salariés à l'idée de retourner au bureau peut être le signe d'une conception dépassée de l'emploi, ou d'une étape symbolique importante de la vie post-pandémie.

En effet, la crise sanitaire et le confinement ont remis en question des valeurs fondatrices de notre organisation collective. Ainsi, 58 % des employés ont une autre vision de leur travail depuis la crise. Avec 81 % des employés qui hissent le bien-être au travail au premier rang de leurs attentes (source Insee).

Pour poursuivre leurs activités, la plupart des entreprises ont adopté de nouvelles méthodes de travail qui ont laissé leurs bureaux, leurs usines et leurs magasins vides. Maintenant que le pire de la pandémie semble derrière nous, la question du retour au bureau se pose de plus en plus. Aujourd'hui, plus que jamais, l'accent sur la santé mentale et le bien-être holistique est la nouvelle norme sur le lieu de travail. Cela est principalement dû à la vague d'employés potentiels qui arrivent actuellement sur le marché du travail : les millenials et la génération Z.

À juste titre, ces employés recherchent des environnements de travail qui répondent à leur style de vie flexible, mais axé sur le bien-être. Bien sûr, à la base, le concept de bien-être au travail s'adresse à tous. Des cadres supérieurs aux ouvriers, tout le monde à le droit de bénéficier d'un meilleur environnement de travail.

A l'heure où le bien-être au travail est au cœur de toutes les discussions, il est temps de mettre en place de nouvelles méthodes et solutions pour améliorer la qualité de vie des salariés. Aujourd’hui, ces bouleversements des organisations nécessitent de la part des décideurs de réfléchir à leur situation immobilière. Demain, nous ne travaillerons plus tout à fait comme avant. Les anciens schémas doivent s’adapter en intégrant non seulement le télétravail, mais aussi ses corollaires que sont le flex office/ desk sharing et le réaménagement des espaces.

Bien que tous les salariés aient vécu la pandémie de Covid-19, ils ne l'ont pas tous vécu de la même manière. Alors que de plus en plus d'entreprises ramènent leurs employés au bureau, les managers doivent relever le défi de s'assurer que leurs équipes se sentent en sécurité, épanouis et à l'aise. Le bien-être des employés est maintenant devenu un sujet de société. Que peuvent faire les responsables et les employés pour gérer la transition ?

Retour au bureau : Quels enjeux pour les entreprises ?

Près de deux ans après le début de la pandémie, le monde semble bien différent, celui du travail également. Alors que les affaires reprennent de plus belle, les équipes de direction sont chargées de diriger leurs entreprises alors que nous sommes encore dans l'inconnu. Vous emmenez vos équipes faire des escape games, vous commandez des pizzas pour les réunions. Mais qui se soucie de ces petits extras occasionnels si vos employés ne sont pas ravis d'être dans leur espace de travail jour après jour ?

Comme nous l'indique Olivier Taupin, Directeur de l'Agence Bureaux & Logistique : "Plus que jamais, l'immobilier sera au cœur des stratégies RH." Les conseils d'administration, les ressources humaines et les managers ont également un rôle à jouer. Ils doivent aider la direction à réfléchir de manière critique à l'élaboration et à l'exécution de leurs plans de retour au travail".

Pour cela, il faut d'abord comprendre les défis auxquels sont confrontés les employés dans un monde post-pandémique, afin de pouvoir poser les bonnes questions et de pouvoir trouver les solutions adaptées afin d'améliorer la qualité de vie des salariés. Pour les entreprises, les enjeux de cette transformation vont au delà des économies, qui peuvent êtes générées en réduisant les surfaces et le nombre de postes de travail.

Dans toute entreprise, il est important de veiller à ce que tous les travailleurs soient satisfaits de leur travail et que le bureau soit un lieu agréable et passionnant. Cependant,il ne faut pas négliger l'importance du travail lui-même.

En plus du bien-être, la productivité doit rester constante. Si vos employés ne disposent pas d'un environnement sain, sûr et agréable pour faire leur travail, peu importe le nombre d'avantages que vous leur offrez, ils n'atteindront pas leur plein potentiel.

Dans le contexte incertain que nous connaissons, il est préférable d’opter pour des espaces réversibles, modulables en fonction des besoins de l’entreprise.

Repenser le bureau comme un écosystème diversifié

Le bureau est il obsolète ? Non, le bureau n’est pas dépassé ! Ce qui est obsolète, ce sont les grands “open spaces” avec des postes de travail alignés. Alors que le télétravail est en plein essor, ces environnements “bruyants” ont peu de valeur ajoutée. Pour redonner le goût au salarié du bureau, les entreprises doivent créer un écosystème diversifié, construit autour de modalités complémentaires. Au siège en flex office / desk sharing, sur un site satellite, à domicile, dans un espace de coworking ou même dans un café :le salarié doit pouvoir choisir la modalité en fonction de la tâche à accomplir.

Le modèle immobilier à la carte : Coworking, flex office, bureaux opérés

C’est ce modèle du travail “à la carte” que l’on voit aujourd’hui émerger, avec des “mix” qui varient d’une entreprise à l’autre, en fonction de leur typologie, et bien sûr de leur budget. Le bien-être des salariés étant au cœur de beaucoup de discussions, on voit également l'arrivée de nouveaux services en entreprise. Le coworking existe depuis le début des années 2000, mais il n'a connu un engouement général qu'il y a quelques années.

Avant l'épidémie de Covid-19, les espaces de travail flexibles détenaient une part minuscule du marché des bureaux, mais la demande est en perpetuelle hausse. Après une période de perturbation sans précédent de la demande d'espaces de bureaux, de nombreux locataires et entreprises se rendent compte qu'en période d'incertitude, la flexibilité est le meilleur atout.

Par conséquent, les locataires, les propriétaires et les investisseurs se tournent vers le secteur flexible comme solution viable pour leurs équipes, dans l'attente d'une plus grande clarté dans les conditions commerciales et la stratégie du lieu de travail.

Le monde du travail a brusquement changé, favorisant les modèles de bureaux flexibles : des concepts hybrides aux centres d'affaires en passant par les espaces de coworking. Depuis plusieurs trimestres, la demande de travail flexible, sans contrainte géographique, est à nouveau en forte hausse. Les employés travaillent à domicile, en déplacement et au bureau. Les bureaux flexibles vont s'imposer encore plus fortement sur le marché des bureaux.

Comment cette vision peut elle se traduire en terme d'aménagement ?

Le bien-être au travail passe évidement par la qualité des locaux et par les parties communes. La présence de terrasses ouvertes végétalisées, de “rooftops”, d’espaces liés à l’activité sportive ou encore de services de restauration de proximité participent au bien-être de ses collaborateurs. L’esthétique du lieu est elle aussi essentielle.

Le mobilier, la décoration, la qualité de lumière et le confort acoustique contribuent à l’attractivité de ce bureau, dont l’offre de services se rapproche de celle de l’hôtellerie. En plus d'une qualité de services irréprochables, les entreprises doivent également garantir une dimension sanitaire optimale, de la qualité de l'air aux équipements de sécurité.

Quels sont les éléments essentiels que les entreprises doivent appliquer pour attirer (et garder) des talents ?

Retravailler l’image de son entreprise pour attirer les jeunes talents : les jeunes générations se détournent de plus en plus du traditionnel "métro-boulot-dodo". Avec l’essor du télétravail et du nomadisme, ils exigent des conditions de travail plus flexibles. En jouant sur un concept d’aménagement de bureau agile et moderne, votre image de marque s’améliore et se rajeunit.

Répondre aux problématiques environnementales et RSE : en privilégiant les éco-matériaux et des équipements de réduction énergétique, vous favorisez le bien-être des collaborateurs (meilleure lumière, meilleure qualité de l’air, etc.) tout en diminuant le bilan carbone de votre bâtiment.

Favoriser un management collaboratif : l’implication des salariés et la valorisation de leur travail possèdent un fort impact sur les performances de votre entreprise. En favorisant les échanges grâce à des espaces ouverts et des outils de communication adaptés, votre management se fait également plus fonctionnel et plus à l’écoute.

Nous contacter pour ?

TODO
TODO