Les visites d'immeubles continuent dans le respect des protocoles de sécurité. Protocole de visite >

Pour toutes informations : Écrivez-nous

Les visites d'immeubles continuent dans le respect des protocoles de sécurité. Protocole de visite >

Pour toutes informations : Écrivez-nous

Case Study

Comment Jacquet Brossard a réorienté sa stratégie immobilière en situation de fin de bail


Conseiller une entreprise dans sa stratégie immobilière en anticipant l'échéance de bail

Jacquet Brossard était locataire d’un plateau de bureaux de 2 500 m² dans un immeuble situé avenue de France à Paris 13è. Le bail arrivant à échéance et le départ du locataire majoritaire étant imminent, Jacquet Brossard a souhaité réfléchir à sa stratégie immobilière en étudiant les différents scénarios possibles : rester et négocier son bail ou déménager ?

Ce sont les références intéressantes et qualitatives du site Internet corporate de Cushman & Wakefield qui ont attirées l’attention de la Responsable des Achats de Jacquet Brossard.

L’offre de services complète et clés en mains proposée par Pauline Démétriadès (Directrice du Développement) et Julien Pichard (Consultant senior) du service Conseil aux entreprises utilisatrices a été retenue par la Direction de Jacquet Brossard. Elle démontrait le professionnalisme et l’expertise de Cushman & Wakefield.

Conseil, proximité, transparence

Véritable point de contact avec le client, Cushman & Wakefield avait comme missions majeures de produire les livrables, d’agréger les offres et de conseiller étroitement le client en toute transparence. Les missions étaient donc :

  1. L’analyse de la situation actuelle (financière, immobilière, juridique, spatiale)
  2. La définition du cahier des charges (localisation du site, coût…) et la vision du projet
  3. L’analyse des scénarios et la création d’outils d’aide à la décision
  4. La communication, la présentation et l’aide à la décision auprès des instances dirigeantes
  5. La mise en œuvre opérationnelle de la stratégie définie
  6. L’accompagnement sur la sélection de leur prestataire travaux

Un immeuble en adéquation avec les attentes des utilisateurs : espaces collaboratifs, espaces extérieurs, services partagés

Deux challenges majeurs ont été identifiés et relevés par Cushman & Wakefield :

  1. Comment trouver un siège social adapté sans pénaliser le rapport qualité actuel des collaborateurs
  2. Proposer un immeuble permettant la mise en œuvre de nouveaux modes de travail pour répondre aux besoins des utilisateurs

Plusieurs immeubles ont été proposés à la Direction et c’est l’immeuble Magnetik, situé dans le 14ème à Paris, qui a été sélectionné. Immeuble emblématique du périphérique parisien, Magnetik bénéficie d’une immense façade vitrée, de nombreux espaces collaboratifs et divers services et de plus de 5 000 m² de jardins paysagers et terrasses (services partagés : salle de sport, auditorium, espace détente…)

Jacquet Brossard disposera de 2 300 m² de bureaux et parties communes. Il répond ainsi parfaitement aux nouvelles attentes des utilisateurs.

Case Study

Comment Jacquet Brossard a réorienté sa stratégie immobilière en situation de fin de bail


Client
Jacquet Brossard

Secteur d'activité
Agroalimentaire

Localisation
Paris

Type d'actif
Bureaux, Siège social

Immeuble
Magnetik

Surface
2 300 m²

Contributeurs & remerciements

  • Elsie LAUMONT, Responsable Achats Indirects, Jacquet Brossard
  • Pauline DÉMÉTRIADÈS, Directrice du Développement, Cushman & Wakefield
  • Julien PICHARD, Consultant Senior, Cushman & Wakefield

Le mot du consultant

« La création de cet outil comparatif a été une vraie valeur ajoutée dans notre mission. Il a permis aux membres du CoDir de trancher d’une manière pragmatique. Nous avons ainsi pu définir les priorités en analysant notamment le temps de transport et le coût. De plus, compte tenu de leurs enjeux financiers, nous avons obtenu plus de 30% des mesures d’accompagnement pour réduire le coût financier et permettre la prise en charge de travaux d’aménagement, un beau challenge que nous avons su relever ! »

Julien PICHARD, Conseiller Senior

Le point de vue de Jacquet Brossard

Quel était le contexte de ce déménagement ?

Elsie LAUMONT : J’ai initié un projet nommé « Cosy », qui a démarré par l’étude de bail. J’ai ensuite proposé à la Direction de bénéficier de la triennale pour faire évoluer la société et créer ainsi une opportunité. Ce projet sous le sponsoring du Directeur des Ressources Humaines, Christian LAOUENAN, est tombé pendant la crise sanitaire, à un moment où nous avions mis en place le télétravail. Nous nous sommes rendu compte que le besoin en m² était bien moindre et nos espaces ne correspondaient plus à notre volonté de travailler en mode projet et collaboratif. Notre projet Cosy a donc été retenu. Nous avons débuté la phase « Etudes » et avons lancé un appel d’offres afin d’être accompagnés sur 3 grandes phases : la recherche du nouveau siège, l’aménagement des espaces et le « change ».

Quels ont été vos critères de choix ? Pourquoi avoir sélectionné Cushman & Wakefield ?

E.L. : Nous avons sélectionné Cushman & Wakefield sur la recherche du nouveau siège pour plusieurs raisons : votre capacité à accompagner et à comprendre le besoin et la culture de l’entreprise et votre aptitude à simuler plusieurs scénarii pour aider le CoDir dans sa décision. Par ailleurs, vous avez parfaitement bien réussi à synthétiser les besoins et à établir des actions réalistes. Vous aviez une parfaite maîtrise dans la présentation de votre dossier et dans votre méthode et vous avez révélé un vrai professionnalisme dans votre discours.

Quelle a été la valeur ajoutée de Cushman & Wakefield pendant la conduite de la mission ?

E.L. : Les livrables étaient complètement en phase avec la proposition initiale et l’accompagnement était très réactif. Nous avons apprécié la pédagogie de l’équipe qui proposait des explications claires et simples tout au long du projet. Celles-ci ont permis la bonne compréhension des impacts à des non-professionnels de l’immobilier.

Selon vous, en quoi Cushman & Wakefield a un temps d’avance ?

E.L. : Le temps d’avance que j’ai décelé chez Cushman & Wakefield, c’est sa vision stratégique du marché immobilier aujourd’hui. Vous permettez ainsi aux entreprises d’envisager ce que pourrait être leur environnement de travail de demain.