Pour toutes informations, appelez-nous au 09 72 50 10 10 Nous contacter

Click to Call

Pour toutes informations, appelez-nous au 09 72 50 10 10 Nous contacter

Conseil

Qu'est-ce qu'un tiers-lieu?


Définition du tiers lieu

Le terme « tiers-lieu » originaire des Etats-Unis, provient de l’anglais « third place ». Ses définitions sont multiples, au départ, un tiers-lieu, tel que définit par le sociologue Ray Oldenburg à la fin des années 80, est, de manière simplifiée, un lieu où les personnes se plaisent à sortir et se regrouper de manière informelle, situé hors du domicile (first-place) et de l’entreprise (second-place). Depuis, la notion de tiers-lieu à évoluée et surtout de nouveaux espaces ont vu le jour tels que les espaces de télétravail, de coworking, les fablabs, livinglabs, hackerspaces etc….

Il existe différents types de tiers-lieux : d’activité, d’innovation, sociaux etc…[1]. Les tiers-lieux d’activité correspondent aux tiers-lieux propices au développement d’une activité, entre autres, de travail. C’est cette notion qui nous intéresse dans cet article.

Emergence du nomadisme extra-entreprise

Toute forme de travail accomplie en dehors du poste de travail habituel dans l’entreprise. Il s’est développé avec l’arrivée des nouveaux outils de communication (internet, cloud, ordinateurs portables, smartphones, tablettes…). On parle de nomadisme extra-entreprise opposé au nomadisme intra-entreprise.

Tiers lieux

Centre de télétravail, espaces de coworking, fablabs

Quelques exemples de tiers-lieux où travailler :

Centres de télétravail

Espaces de travail concentrant des employés de diverses entreprises, dotés d’espaces équipés pour le travail individuel et de salles de réunions. En France, ces centres sont plus présents en province qu’en métropole. Certaines définitions récentes les excluent de la notion de tiers-lieux à cause de l’absence de visée communautaire dans la conception de ces lieux, cependant, d’autres les incluent, argumentant qu’il s’agit d’un espace où différentes personnes provenant de lieux et de catégories socio-professionnelles différentes peuvent se rencontrer, échanger et collaborer.

Espaces de coworking

Espaces de travail collaboratif favorisant les échanges entre des personnes. Ils sont constitués de types d’espaces multiples (espaces ouverts, bulles, « workcafés », salles de réunions, salles dédiées au sport…), communs ou privatifs selon les besoins des utilisateurs. Leur crédo est la notion de « plug and play » qui vise à faciliter l’installation rapide du nouvel arrivant en lui proposant une solution clé en main. Ils se distinguent également par une offre de services diversifiés et différenciants.

Les plus gros acteurs du marché en France : Wojo (ex-Nextdoor), Wework, Morning Coworking, Spaces, Deskeo.

Quelques acteurs du coworking issus de l’economie collaborative : La Ruche, La Cordée, Remix, Laptop, WoMa.

Fablabs

Un FabLab (contraction de l'anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d'outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets.

Cafés

Certains cafés/lounges équipés de connexions internet haut débit et d’équipement confortables sont privilégiés des travailleurs à distance. Certains d’entre eux se définissent comme « workcafés » et visent une clientèle de travailleurs nomades. Certains tels que Anticafé, Nuage Café et Cosy Corner sont des espaces hybrides à mi-chemin entre le coworking et la café, proposant des services différenciants.

Lounges d’hôtels et d’aéroports

Des lieux dotés d’équipements (prises électriques, chargeurs de portables, connexion wifi et haut-débit, table et fauteuils…) adaptés pour les travailleurs nomades et/ou voyageurs d’affaires en déplacement professionnel.

Contexte

Les chiffres en France et Ile-de-France

Des habitudes qui changent :

  • La montée des tiers-lieux en France est due majoritairement à un contexte de profondes mutations du travail et de dégradation des déplacements.
  • En 2014, 95% des télétravailleurs français travaillent encore à leur domicile mais 75% déclarent plus sain de mixer les lieux de travail. Le but est alors de rompre le sentiment d’isolement.

Actifs français qui travaillent à distance :

  • Entre 8 à 18% en 2014
  • Estimation de 21% en 2025

Donc :

  • 180 000 à 510 000 actifs franciliens en 2014
  • 620 000 à 800 000 actifs franciliens en 2030 Données provenant du rapport ORIE 2015 (voir bibliographie)

Evolution des tiers-lieux en France

Paris dans le TOP 5 :

  • En 2015, Paris est dans le top 5 des villes mondiales dotées de tiers-lieux, aux côtés de Londres, Barcelone, Madrid et New York.
  • En 2018, 1 800 tiers-lieux sont répertoriés en France, dont plus de 300 en Ile-de-France1.

2 modèles :

  • Business classique – une entreprise gère seule l’espace.
  • Investissement de la collectivité – la collectivité et l’entreprise se partagent la gestion de l’espace.

Les surfaces occupées par les tiers-lieux :

  • En 2014, entre 36 000 m² et 102 000 m² de surfaces occupées en tiers-lieux en Ile-de-France.
  • En 2014, 700 000 m² à 2 millions de m² soit entre 1% et 4% du parc de bureaux inoccupé en Ile-de-France.
  • En 2030, entre 2,5 à 3 millions de m² estimés soit 5% du parc de bureaux inoccupé en Ile-de-France.

Suivez toutes nos actualités

Conseil

Conseil