Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.

Nos conseils
Banniere 172 promotion
Les actualités immobilières de Cushman & Wakefield

Comment bien choisir son local pour favoriser le développement de son entreprise ?

Critère n°1 : l’emplacement

La situation géographie du local professionnel est le critère le plus important au moment de choisir son local. Elle participe à l’image que se font les clients et les fournisseurs de l’entreprise. De plus, comme il n’est pas recommandé de déménager régulièrement, il est donc essentiel de prendre le temps de bien choisir son emplacement.

Pour sélectionner le futur emplacement de votre local professionnel, procédez en trois étapes :

  • Listez vos contraintes et vos exigences : surface nécessaire, budget, accessibilité pour vos collaborateurs, nécessité de services de proximité… Tous ces critères sont relativement subjectifs et dépendent des besoins de l’entreprise ;
  • Analysez les emplacements sélectionnés : l’historique de l’occupation des lieux (est-ce qu’il y a eu souvent des changements d’occupants ? Si oui, pour quelles raisons ?), la visibilité de la vitrine s’il s’agit d’un local commercial, la situation du local (éviter les impasses, proximité des transports en commun ou d’un parking) ;
  • Évaluer le potentiel d’attractivité du secteur géographique : le voisinage (pour bénéficier de l’effet locomotive des grandes enseignes ou pour s’installer dans une aire géographique où il y a déjà des activités similaires ou complémentaires à la vôtre), l’accessibilité (transport en commun, parking…), les projets d’urbanisme qui peuvent remettre en cause l’attractivité d’un local ou la renforcer.


Critère n°2 : le local

Une fois l’emplacement idéal trouvé, qu’en est-il du local en lui-même ? Plusieurs éléments sont à vérifier avant de signer un bail de location ou un compromis de vente :

  • La disposition et l’aménagement intérieurs du local : que ce soit pour accueillir un commerce, des bureaux ou un atelier, il faut que l’espace soit à la fois fonctionnel, agréable et conforme aux exigences réglementaires de votre activité professionnelle ;
  • Les futurs travaux à prévoir comme les mises aux normes ou l’adaptation des locaux pour accueillir votre entreprise.


Critère n°3 : la stratégie de votre entreprise

La définition de la stratégie de développement de l’entreprise participe au choix du local professionnel :

  • Nature de l’activité de l’entreprise : une entreprise de transport privilégiera un local proche d’une entrée d’autoroute, une boutique accordera de l’importance à la fréquentation…
  • Clients : importance de l’emplacement pour attirer des prospects ou pour avoir la visite de ses clients ;
  • Personnels et collaborateurs : la prise en compte des déplacements des salariés participe positivement à leur productivité ;
  • Fiscalité : en implantant, par exemple, l’entreprise dans une ZFU (Zone franche urbaine), il est possible de bénéficier d’exonération d’impôt sur les bénéfices.


Critère n°4 : définir votre activité

Travailleur indépendant, artisan, activités de service… L’activité de votre entreprise conditionnera aussi le choix de votre local professionnel. Voici quelques exemples de situation professionnelle qui vont avoir un fort impact sur le choix du local :

Profession indépendante : 

  • Travailler à domicile présente de nombreux avantages financiers (déduction de certaines charges de son bénéfice) et organisationnels (pas de déplacement, pas de local à chercher…). Cependant, l’activité ne doit pas entrainer de nuisance pour le voisinage, en particulier les allées et venues de la clientèle,
  • Louer un espace dans un coworking pour bénéficier de la flexibilité relative à cette solution : il est possible de résilier facilement la location. Le coworking permet aussi au professionnel de développer son réseau professionnel ;

Commerce : du choix de l’emplacement du local commercial dépendra le développement de l’entreprise. Il faut donc bien étudier l’environnement du local.

Pour les créateurs d’entreprise ou jeunes entreprises, possibilité de s’installer dans :

  • une pépinière qui permet de se lancer en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé pour développer son activité et de l’accès à des équipements et services (Internet, téléphone, envoi de courrier…) à prix réduit,
  • un incubateur qui est, exclusivement, réservé aux entreprises encore en création.


Critère n°5 : l’image de marque

L’adresse d’une entreprise va avoir un rôle sur l’image que vont se faire les clients de l’entreprise. L’emplacement géographique a donc un rôle marketing. Pour une marque de luxe, choisir un local commercial sur les Champs-Élysées renforcera son image prestigieuse auprès de ses potentiels clients. En revanche, une entreprise produisant des produits bio pourra faire le choix d’installer ses locaux dans une zone rurale. De même, on attend d’une marque de produits de ski d’être implantée dans les Alpes.


Critère n°6 : le budget

Outre le paiement du loyer ou le remboursement du prêt immobilier, il faut évaluer aussi le coût des travaux d’aménagement avant l’installation dans les murs et de ceux à prévoir à l’avenir (toiture, entretien d’un ascenseur…). En effet, il est rare de trouver le local qui correspond parfaitement bien à vos besoins. Souvent, il est nécessaire de réaliser des travaux pour adapter l’espace à votre activité professionnelle. De même, si votre local professionnel est situé dans une copropriété, informez-vous des travaux prévus dans les années à venir afin de pouvoir provisionner les frais.

Votre budget doit être réaliste. Il ne faut pas que le loyer ou l’emprunt grève votre possibilité d’investir et, donc, de développer votre activité professionnelle.


Critère n°7 : acheter ou louer

Acheter ou louer son local professionnel présente dans les deux cas des avantages et des inconvénients :

  • En achetant son local professionnel, l’entrepreneur est à l’abri des augmentations triennales du loyer et peut pérenniser son entreprise à une adresse précise. Cependant, l’achat peut être un frein au développement de l’entreprise si le local devient trop petit ;
  • En louant son local professionnel, l’entrepreneur bénéficie d’une plus grande souplesse, car il peut déménager plus facilement que s’il est propriétaire. En revanche, le paiement du loyer peut être perçu comme de « l’argent jeté par les fenêtres ».

Bien choisir son local professionnel oblige donc à se poser les bonnes questions pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions et pour permettre à l’entreprise de se développer.